Le Plan de Gestion Animaux Errants et Dangereux (PGAED) enfin en cours de mise en œuvre

La mise en œuvre du Plan de Gestion des Animaux Errants et Dangereux (PGAED) validé par la Communauté de Communes Hava'i (ComCom Hava’i) expliqué par le bureau d'étude géré par M. Matairii MAIRE.

Ce PGAED est mis en place pour répondre à une problématique de sécurité des personnes et de cadre de vie des quartiers relatifs principalement à la maltraitance des animaux, essentiellement les chiens et les chats, au non contrôle de leurs naissances et de façon générale à une déresponsabilisation des propriétaires d’animaux. Cette situation génère une surpopulation d’animaux, dans les foyers des habitants et en dehors de leur propriété, mais également des nuisances sonores provoquant des conflits de voisinage, de très nombreuses morsures de chiens, la transmission de maladies entre animaux mais aussi des animaux à la population, comme par exemple la leptospirose, de nombreux accidents de la route ...

Plusieurs solutions pour répondre à ces problématiques seront bientôt mise en place afin d’améliorer les conditions de vie de la population des Iles-Sous-Le-Vent. Deux axes prioritaires ont été déterminés par la ComCom Hava’i :
- Le 1er axe est la responsabilisation de la population. Il est donc prévu d’aller à sa rencontre afin de la sensibiliser sur le bien-être animal, de l’informer sur la règlementation en vigueur et des responsabilités à assumer en tant que propriétaire d’un animal.
- Le 2ème axe est la réduction et la maitrise de la population animale. L’objectif est de limiter dans un premier temps la présence d’animaux errants et divagants dans les quartiers et sur la voie publique, et dans un second d’éviter une surpopulation d’animaux sur chaque île.

Il est également prévu d’aménager des fourrières pour animaux dans environ 1 an et demi, elles seront gérées par la ComCom Hava’i, mais aussi d’accompagner des associations de protection animale pour construire leurs propres refuges pour animaux.

Un planning de travail a été mis en place :
- Il a fallu environ un mois pour mobiliser tous les acteurs concernés par le PGAED ;
- Il est désormais nécessaire de rédiger tous les textes de cadrage juridique (arrêtés municipaux, délibérations des conseils municipaux) liés à la gestion de ces problématiques et passer toutes les conventions avec les prestataires comme les vétérinaires. Cette phase a une durée prévisionnelle de 2 à 3 mois ;
- En parallèle, des études préalables vont être lancées sur les projets de construction des fourrières : les sites ont d’ores et déjà été identifiés et validés par chaque commune, il ne reste plus qu’à lancer les études de faisabilité avant de lancer les études de conception. Cette phase a une durée prévisionnelle d’environ 6 mois.

L’objectif de la ComCom Hava’i est d’être pleinement opérationnel dans 1 an à 1 an et demi.

Publié le 05/05/2021

link_download.png