Gestion des animaux errants et/ou dangereux : phase 2 !!!

La Communauté de Commune Hava’i (CCH) a lancé ces derniers jours la phase 2 concernant la gestion des animaux errants sur les ISLV (à l’exception de Bora Bora qui ne fait pas partie de la CCH).

Un état des lieux (phase 1) avait commencé, en juin 2018. Un regroupement de personne (Romain Vivier de Fenua Environnement, Mickaël Fidel avocat, Matarii Maire chef de projet) formant un bureau d’étude était alors chargé d’aller à la rencontre des acteurs concernés (population, vétérinaire, gendarmerie, associations…) afin d’établir un diagnostic précis sur la situation actuelle, d’évaluer les problèmes rencontrés à cause des animaux errants et/ou dangereux, de dénombrer le nombre d’attaque par année et de recenser les actions et les infrastructures existantes.

À la suite de ce rapport, le bureau d’étude a alors rédigé plusieurs solutions afin de répondre à cette problématique, qui fait tant l’actualité, surtout en 2018.

Parmi les solutions proposées afin d’améliorer la situation, il y a :

  • mettre en place une collecte de ces animaux errants en considérant comme errants tout animal domestique (chien, chat, cochon…) étant à plus de 100m de leur domicile,

  • les agents des communes devront être formés par des professionnels afin de réaliser ces ramassages en toute sécurité,

  • ces formations devront être encadrées par les CCH,

  • la prise en charge de ces animaux errants, se fera dans des chenils,

  • 1 chenil sera mise en place sur chaque îles avec un budget d’environ 2 500 000 frs par chenil,

  • la gestion de ces chenils se fera idéalement par délégation de service public, c’est-à-dire qu’une association et/ou un vétérinaire sera désigné par chenil, suite à une procédure mise en place, afin d’assurer le bon fonctionnement de ces derniers et le bon traitement des animaux,

  • des associations seront mise en place sur chaque île, si elles n’existent pas,

  • toute personne possédant un animal domestique devra mettre un collier (avec nom du propriétaire, numéro de téléphone, adresse géographique) ou un tatouage, ou une puce électronique afin de permettre une identification rapide des animaux,

  • une communication rigoureuse des textes de loi devra être établie auprès de la population afin de rappeler les obligations et les sanctions concernant la possession d’animaux domestiques et/ou dangereux,

L’objectif principal est de renforcer la sécurité de la population en obligeant les propriétaires et notamment ceux possédant des animaux dangereux, d’être dans les règles.

Une proposition de modification de la loi est prévue afin de s’adapter aux spécificités de la Polynésie française comme par exemple :

dans la loi française obligation d'avoir 1 chenil par commune, mais aux ISLV un chenil par île est suffisant.

rédigé et publié par Loïc Nivelle, le 12/02/2019

Communauté de Communes Hava'i

(689) 40 66 48 59

Directeur des services :

teva.guillain@cchavai.pf 

Chargé de communication :

vesco.julien@gmail.com

Horaire d'ouverture :

du lundi au jeudi de 7h30 à 15h30

le vendredi de 7h30 à 14h30

logo_facebook.png

Suivez nous sur :

   Liens Utiles :

Haut commissariat : 

www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr

Portail de l'administration Pf : 

www.service-public.pf

LEXPOL : lexpol.cloud.pf

SIG Polynésien : www.tefenua.gov.pf/tefenua

 

Commune Huahine :

www.ville-huahine.pf/mairie-huahine

Centre de Gestion et de Formation : www.cgf.pf

SEFI : www.sefi.pf

SPC PF : www.spc.pf​

Copyright 2017